• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

La réglementation dans le 31 : Téléchargez notre guide !Guide 2019

Q

Appli Mobile 31

Téléchargez notre application Mobile

G

Facebook

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

P

YouTube

Toutes les vidéos de notre chaîne

PÊCHES D'AUTOMNE

Amis pêcheurs

LES PÊCHES D’AUTOMNE
"Chaque année, en fin de saison de pêche, l’AAPPMA « La truite Luchonnaise » accompagne les pêches d’inventaires piscicoles pratiquées sur l’ensemble du réseau hydrographique du Luchonnais. Ces campagnes sont effectuées par le bureau d’études ECOGEA (financées par EDF) et par la brigade de la Fédération de Pêche du 31.
Il s‘agit de comptabiliser les poissons, d’évaluer l’évolution des effectifs d’une année sur l’autre, sur une distance d’environ 100 mètres, toujours la même, sur les mêmes stations.
La période pré-automnale est idéale pour évaluer le cheptel et l’état d’un cours d’eau. En effet, en juillet, les alevins de l’année, trop petits, ne sont pas capturables et filent au travers des mailles des filets des épuisettes. En revanche, en septembre, on peut les capturer pour les comptabiliser. De plus, en juin et en juillet, les truites sont en pleine croissance. C’est donc à l’automne que l’on peut estimer l’état réel d’une rivière sachant que les truites n’y croissent plus, ou peu, pendant l’hiver et qu’il n’y aura pas de pression de pêche avant la saison suivante.
Les résultats des pêches de cet automne sont bons. A noter que nos rivières n’ont pas connu de crues hivernales en 2018, ces événements qui peuvent anéantir le fruit d’une reproduction : en effet, le dépôt de sédiments, les « fines », asphyxie les œufs de truites enfouis dans le gravier des frayères. C’est la raison pour laquelle la présence massive de ce que nous appelons les 0+, les alevins de l’année, constatée sur la totalité des secteurs investigués cet automne, est de bonne augure pour l’avenir de nos cours d’eau. Le gestionnaire s’intéresse au devenir des rivières via le pourcentage de poissons juvéniles présents sur tel secteur, tandis que le pêcheur, lui, s’intéresse au nombre de truites capturables sur ce même secteur. On doit s’intéresser aux deux : ils sont liés.
En Neste d’Oueil, quelques pêcheurs s’inquiétaient d’une baisse du cheptel, vu le faible nombre de leurs captures. Qu’ils soient rassurés: les truites sont bien présentes et en abondance. Tous secteurs confondus (il ne s’agit pas ici de détailler), on comptabilise 400 poissons dont 35 maillés sur 130m, ce qui est conforme avec la morphologie de la rivière et son habitat. Idem pour la neste d’Oô aval village, avec 163 truites dont 27 maillées sur 132m.
Secteur Astau, la rivière perturbée par les crues, notamment la centennale de 2013, affiche désormais ses 510 truites sur 100m. Bravo la nature !
Enfin, satisfaction sur la rivière la Pique en amont et à l’aval du pont de la Réserve de la Pique : qui aurait pu imaginer une telle concentration de poissons sur 80m : 112 truites dont 45 maillées. Enorme ! Alors que les pêcheurs déplorent n’y rien capturer, ou pas grand-chose. "

Merci à Daniel Estrade de l'AAPPMA de Luchon pour ce beau compte rendu.

Gardez la pêche

P9091561-bis    P9091565-bis

Amis pêcheur
PARCOURS DÉTENTE ET INITIATION

Les empoissonnement en truite arc-en-ciel initialement prévus  pour le week-end du 9 novembre sur les parcours désignés, ci-dessous, sont REPORTÉS  au SAMEDI 29 NOVEMBRE. 
Merci pour votre compréhension. 

Venez vous amuser ! C'est le dernier week-end de 2019 pour profiter d'un empoissonnement en truite arc-en-ciel sur les parcours désignés.

Gardez la pêche